Photo-identification des tortues marines

en Martinique

 

Dans le cadre d’un stage co-encadré par Aquasearch et l’ONCFS, Lucie Giraudou, étudiante de Master 1 à l’Université de Saint-Etienne, a réalisé pendant 3 mois une étude sur la mise en place de la photo-identification comme méthode alternative de suivi des tortues vertes en alimentation à la Martinique. L’objectif de ce projet est de monter une base de données de photo-ID de tortues vertes, afin de pouvoir reconnaître ultérieurement les tortues sans avoir à les manipuler.

 

Ce travail a été rendu possible grâce à la collaboration de l’observatoire des tortues marines de La Réunion (Kélonia) qui a développé, avec l’IFREMER, une méthode standardisée de photo-identification des tortues marines à écailles qui utilise l’écaillure de leur profil de tête pour générer un code. Ce dernier, constitué d’une suite de chiffres, est unique pour chaque tortue rencontrée et n’évolue pas avec l’âge de l’animal.

 

Un partenariat a donc été signé pour développer cette étude à l’échelle des Antilles Françaises où Guadeloupe et Martinique ont amorcé ce protocole depuis le début de l’année 2015. Ce projet a notamment permis d’inventorier en Martinique plus de 130 individus répartis sur deux anses des Anses d’Arlet d’avril à juin 2015.

 

Un grand merci à tous les bénévoles et membres du réseau, notamment Surfrider Foundation Martinique, qui ont collaboré dans le cadre de ce projet.

 

Ce programme de suivi scientifique sur les tortues marines en alimentation est pratiqué par des personnes formées et disposant d’autorisations administratives pour l’approche et la photographie des tortues marines. Nous rappelons que les tortues marines sont des espèces protégées et que toute forme de dérangement est interdite.

Réseau Tortues Marines de Martinique 2019

Nous contacter

Logo Réseau TM rond.png