Le Plan National d'Action en faveur tortues marines

Le Plan National d'Actions (PNA) en faveur des tortues marines aux Antilles françaises est un document de planification stratégique dont l'objectif est l’amélioration de l'état de conservation des cinq espèces de tortues marines fréquentant les eaux martiniquaises.

Il décline 36 actions nécessaires pour la restauration des populations de tortues marines répartis en 4 volets (mise en œuvre du PNA, conservation, connaissance, sensibilisation). Le PNA est piloté par la DEAL, animé par l'Office National des Forêts et mis en œuvre par les membres du Réseau Tortues Marines Martinique.

Quelques actions réalisées dans le cadre du PNA tortues marines :

  • Création et animation de la caravane de sensibilisation à la conservation des tortues marines :

Un stand de sensibilisation sur site a été créé par le Carbet des Sciences et les autres associations du RTMM pour permettre de communiquer directement sur les sites d'observation des tortues marines. Il sera animé par les associations du RTMM (70 jours d'animation en 2019-2020).

Maquette des kakémonos créés dans le cadre de la caravane Tortues Marines

(Carbet des Sciences - RTMM, ONF AFB, DEAL 972)

  • Diagnostic de la pollution lumineuse sur les sites de ponte de tortues marines

Pour améliorer la connaissance de la pollution lumineuse des plages en Martinique, un diagnostic nocturne de 30 des plus importants sites de ponte a été réalisé par un étudiant de l'Université des Antilles en stage à l'ONF. Des cartes de nuisance par point lumineux ont été réalisées et devraient permettre une meilleure prise en compte de la problématique des tortues marines dans les aménagements à venir.

Diagnostic de la pollution lumineuse sur les sites de nidification des tortues marines

(Johan Magdelonnette - ONF AFB, DEAL 972)

  • Le suivi des traces de ponte de tortues marines

Le suivi des traces de ponte de tortues marines permet d'estimer la population de tortues nidifiant sur les plages de Martinique. Ces données sont précieuses car elles permettent de connaître les tendances d'évolution des effectifs et donc d'adapter les politiques de conservation. Les suivis sont réalisés par des bénévoles du Réseau Tortues Marines et des institutions telles que l'ONF et l'Espace sud.

28

Plages suivies

723

Suivis effectués

3

Espèces de tortues nidifiant en Martinique

417

Traces observées

40

Observateurs impliqués

Résumé des résultats du suivi de traces de pontes 2018 (RTMM, ONF, AFB, DEAL972)

Dossier complet accessible ici

Le CNRS réalise des campagne de Capture Marquage Recapture pendant lesquelles des tortues marines sont équipées de caméras et de balises ARGOS qui permettent de suivre leurs migrations et leur comportement en alimentation.

Pour en savoir plus cliquez ici !

Migrations observées de 10 tortues vertes équipées de balises Argos aux Anses d'Arlet en 2015

(CNRS, RTMM, ODE, DEAL972)

  • Régulation des populations de mangouste sur les sites de ponte de tortues marines

La petite mangouste indienne est un petit mammifère carnivore qui a été introduit au 19eme siècle en Martinique pour lutter contre les rats et les trigonocéphales. Elle n'a eu que peu d'impact sur ces deux espèces principalement nocturnes alors qu'elle est diurne mais ses populations se sont développées rapidement et ont contribué à la raréfaction des nombreuses espèces qui rentrent dans son régime alimentaire. Sur certaines plages elles se sont spécialisées dans la prédation des nids de tortues marines et consomment une proportion importante des œufs qui y sont pondus.

 

Pour limiter la prédation des œufs et des nouveaux nés de tortues marines par cette espèce exotique envahissante des campagnes de régulation ont été menées sur les anses à Voile et Lévrier au Prêcheur et sur l'anse Trabaud à Sainte Anne.

Prédations de nids de tortues marines par la petite mangouste indienne (photos : ONF/MNHN)

Réseau Tortues Marines de Martinique 2019

Nous contacter

Logo Réseau TM rond.png