Le cycle de vie des tortues marines

 

Du stade embryonnaire au stade adulte, le mode de vie des tortues marines se caractérise par une grande diversité de milieux, de régimes alimentaires et de comportements. Le cycle de vie global reste très semblable d’une espèce à l’autre.

cycle de vie tortue marine
Les différents stades de vie d'une tortue marine :

Stade œuf

Le stade embryonnaire débute avec la ponte et prend fin avec l’éclosion des œufs, après 2 mois d’incubation en moyenne (suivant les espèces et la température du nid). Pour que le développement se déroule bien, la température, l’humidité et les échanges gazeux sont primordiaux. La température du nid va notamment déterminer le sex-ratio : les températures élevées donnent plus de femelles et les températures basses plus de mâles. La température pivot (température produisant autant d’individus des deux sexes) est située autour de 29°C aux Antilles.

Stade nouveau-né

Après l’éclosion, les nouveau-nés, appelés tortillons, remontent le puits du nid (trajet pouvant prendre quelques jours) et émergent à la surface pour se diriger vers la mer, qui représente généralement l’horizon le plus lumineux. Les premiers jours en mer permettent l’éloignement du littoral et de ses dangers : les nouveaux-nés nagent sans discontinuer (de 3 à 6 jours selon les espèces). Lorsqu’ils abandonnent ce comportement de nage active de quelques jours, le stade nouveau-né prend fin. Les jeunes tortues se concentrent alors sur leur alimentation en se laissant porter par les courants marins.

Stade juvénile pélagique

Les premières années suivant la naissance, appelées « lost years », constituent le stade le moins connu des scientifiques. Les jeunes tortues passent plusieurs années en pleine mer et se concentrent sur la recherche de nourriture. Les observations de juvéniles à ce stade sont extrêmement rares. Les comportements seraient différents selon les espèces, qui ne vivraient alors pas dans le même biotope.

Stade juvénile benthique

La transition avec le stade pélagique semble assez brutale et s’accompagne de profondes modifications du mode de vie des jeunes tortues (alimentation, orientation, défense contre les prédateurs…). Ces dernières se sédentarisent alors sur des zones benthiques près des côtes propices à leur développement (zones d’alimentation) et auxquelles elles resteront fidèles. Une seule espèce n’obéit pas à cette règle : la tortue luth, qui restera pélagique toute sa vie.

 

Stade sub-adulte

Ce stade débute avec la puberté, lorsque les caractères sexuels secondaires apparaissent. Les 2 sexes deviennent alors distinguables sans dissection : la queue se développe de manière importante chez les mâles, contrairement aux femelles.

Au sein d’une même espèce, la maturité sexuelle n’est pas atteinte à la même taille pour tous les individus. Si une taille minimale peut être définie pour distinguer les individus adultes des juvéniles, la dimension n’est néanmoins pas un indicateur très fiable pour déterminer le statut reproducteur des tortues marines.

Stade adulte

Le stade adulte débute à la maturité sexuelle (entre 15 et 20 ans) et prend fin à la mort de l’animal. Les individus matures entament une migration vers les zones de reproduction, où mâles et femelles se rencontrent près des côtes et où les femelles entament leur saison de ponte. Ces longs voyages entre aire d’alimentation et aire de reproduction se succèderont pendant le reste de leur vie : les tortues marines sont des animaux migrateurs.

Les lieux où s'accomplissent ces différents stades de la vie d'une tortue (émergence, juvénile pélagique, juvénile benthique, sub-adulte, adulte en alimentation et adulte en reproduction) peuvent être distants de plusieurs milliers de kilomètres. 

carte_vertes_07_2016.png

Les migrations effectuées par des tortues vertes adultes équipées de balises ARGOS aux anses d'Arlet par le CNRS en 2015

La ponte : un moment essentiel

Pour la ponte, les tortues viennent sur les plages où elles creusent un trou dans lequel elles déposent leurs œufs (généralement autour d'une centaine par nid). La nidification se déroule généralement de nuit afin d'éviter les chaleurs excessives. Les plages de pontes sont principalement situées dans la zone intertropicale, excepté pour les tortues caouannes qui pondent en grand nombre à des latitudes plus élevées.

 

Le nombre d'œufs pondus par les tortues marines est très important, ce qui permet de compenser la mortalité très élevée au cours du développement. On estime généralement qu'environ 1/1000 donnera une tortue adulte capable de se reproduire à son tour.

Les tortues marines pondent leurs œufs à terre sur les plages. Les œufs incubent plusieurs semaines à plusieurs mois enfouis dans le sable puis les nouveaux nés, appelés tortillons, émergent et rejoignent la mer.

La jeune tortue prend alors la direction du large pour commencer le stade de vie appelé pélagique au cours de laquelle elle vit en pleine eau. Cette phase pélagique est peu connue (durée, alimentation des tortues, ...).

Émergence de tortues Luth, photo : Kawan

  • Facebook
Logo Réseau TM rond.png

© Copyright - Réseau Tortues Marines de Martinique 2020